Charbon Transfert



Joseph Wilson Swan en 1864



Livre de 1876 de D. V. Monckhoven

 

Les orgines de la photographie au Charbon se trouvent dans le travail expérimental de Louis Poitevin dans le milieu du 19e siècle. L'impression au Charbon Transfert que nous connaissons aujourd'hui, a été introduite en 1864 par Joseph Wilson Swan, qui repose sur le travail expérimental de Poitevin et a créé une méthode pratique de faire des tirages au Charbon Transfert sur un support indépendant.

Swan utilise comme un support papier appelé Carbon Tissue, revêtu sur une face d'une solution pigmentée de gélatine . Après sa sensibilisation et son l'exposition , le papier avec la couche de gélatine pigmentée au véritable charbon de bois pulvérié d'où son nom d'origine de procédé au charbon est transféré dans un support de caoutchouc pour le développement temporaire dans le procédé au Charbon Double Transfert ou directement sur un papier ou un support définitifé dans le procédé au Charbon Simple Transfert.


Après séchage, l'image pigmentée résultante a été transférée sur son support final en papier . Swan a commencé la commercialisation des fournitures pour le charbon en en 1866 , offrant son Carbon Tissue prêt à l'emploi en trois couleurs : noir, sépia et brun-violet .

Le Charbon est le procédé préféré de l'échelon supérieur des photographes commerciaux dans la seconde moitié du 19ème siècle . Les tarifs des maisons d'impression commerciale de la période montrent que les impressions faites par le procédé au charbon étaient très chers , souvent deux ou trois fois plus que ceux d'impressions effectuées par tout autre procédé , y compris le platine .


Les fournitures pour l'impression au charbon et particulirement les Carbon TIssue étaient largement disponibles en Europe et en Amérique du Nord à partir de la deuxième partie du 19e siècle jusqu'au début des années 1950 . Le dernier grand fabricant de Carbon Tissue , Hanfstaengle de Munich , en Allemagne, a cessé la production des Carbon Tissue à la fin des années 1980 et pendant de nombreuses années il n'y avait pas de possibilité d'acheter des Carbon Tissue.

Philippe Berger fabique lui- même ses Carbon Tissue selon une formule que il a mis au point, résultant de ses recherches personnelles dans d'anciens livres d'époque traitant du procédé au Charbon.


Il peut de cette facon en frabriquant lui-même ses Carbon Tissue réaliser des impressions au Charbon Transfert de la meilleure qualité possible comme en 1864.

 

                                                                          
     Séparation du Carbon Tissue  

 


                    

         

   Dépouillement de l'impression au Charbon    
                          

 

 
  Finition du dépouillement de l'impression au Charbon


 




                                                                         

Charbon Transfert

Top